Journée d’étude: “Villes/Genre et mobilisation : le soulèvement populaire au Soudan 2018-2019”

L’idée de cette journée d’étude est née en janvier 2019 dans le contexte de l’ébullition des débuts du soulèvement populaire soudanais. Nous espérions avoir 6 mois plus tard plus de recul sur les évènements. Seulement ceux-ci ne se sont pas arrêtés et le mouvement est toujours en cours après avoir connu d’immenses réussites et des revers tout aussi importants. Cette journée qui est intervenu le 3 juillet, soit un mois après le massacre du sit-in a été l’occasion d’aborder le mouvement révolutionnaire soudanais en profondeur, de mettre lumière certains aspects – comme la participation des femmes au mouvement par exemple, de soulever certaines questions – telle que le rôle de l’islam dans la révolution. Cette journée d’étude a également permis de souligner et de discuter des enjeux académiques, analytiques et méthodologique que posent les situations de crise telle que la révolution soudanaise.

Cette journée coordonnée par Barbara Casciarri (Université de Paris 8/LAVUE), Raphaëlle Chevrillon-Guibert (IRD/PRODIG) et Alice Franck (Université Paris 1-Panthéon Sorbonne/PRODIG) est le résultat d’un travail scientifique et institutionnel collectif. Elle a rassemblé une dizaine de chercheurs sur le Soudan (cf. programme en pièce-jointe), a été l’occasion d’organiser une table-ronde en présence de l’activiste soudanaise Rashida Shamseldin, et de discuter quatre communications. La journée d’étude a attiré des chercheurs spécialistes ou non du Soudan, et au-delà des sphères académiques témoignant de son attractivité. Les discussions, et débats qui ont suivi chacune des communications ont été riches et invitent à poursuivre cette réflexion académique sur les bouleversements en cours au Soudan, et plaide en faveur des démarches pluridisciplinaires, les seules à même de saisir pleinement les reconfigurations à l’œuvre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.