Journée d’études : Arabités/africanités au Soudan

Détail d’un atlas ottoman (Cedid Atlas Tercümesi), 1803 © Library of Congress

Le CERMOM propose, en partenariat avec l’Institut d’étude de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM), une journée d’études : “Arabités/africanités au Soudan : représentations et enjeux d’une construction identitaire”.

Cette journée aura lieu lundi 4 juillet 2022 de 10h à 17h30 à l’Inalco – Maison de la Recherche – Auditorium Dumézil (2, rue de Lille – Paris 7ème), en présentiel et à distance. Participation sur inscription en remplissant ce formulaire.

Contact : marcella.rubino@inalco.fr

ARGUMENT / ARGUMENTAIRE

The objective of this study day is to let several researchers working on Sudan meet each other through an interdisciplinary perspective combining literary, linguistic and social science studies, around the issue of plural identity in contemporary Sudan. Thus, central themes as education, language, literature, museum heritage, music, social and revolutionary movements, regional immigration and population displacements will be adressed. These themes will be approached from two points of view. The first is that of institutional practices and discourses, with a reflection on history teaching policies over the past twenty years (2011-2021), language policies in particular since the creation of the concept of « indigeneous language » in 2005, migration policies concerning in particular the reception of Eritreans and museum policies which, since the 2019 revolution, seem to want to take into account the latter’s aspiration to a « New Sudan » going beyond ethnic and regional divisions.  The second point of view, in constant dialogue with the first, is that artistic, literary and revolutionary counter-discourses : what is the role reflection on identity in the popular uprisings of recent years ? How does literature oppose the binary simplification of the country’s identities and its conflicts ? How do artistic productions contribute to the writing of History ? We hope that this meeting will give rise to a rich and constructive exchange and that it will contribute to strengthening interdisciplinary collaboration around the major subject of identity building in post-colonial Sudan and more broadly East Africa.

L’objectif de cette journée d’études est de faire rencontrer plusieurs chercheurs travaillant sur le Soudan à travers une perspective interdisciplinaire croisant études littéraires, linguistiques et sciences sociales, autour de l’enjeu du traitement de l’identité plurielle du Soudan contemporain. Ainsi, seront abordés des thèmes centraux tels que l’enseignement, la langue, la littérature, le patrimoine muséal, la musique, les mouvements sociaux et révolutionnaires, l’immigration régionale et les déplacements de populations. Ces thèmes seront abordés à travers deux perspectives. La première est celle des pratiques et discours institutionnels, avec une réflexion sur les politiques d’enseignement de l’histoire durant les vingt dernières années (2011-2021), les politiques linguistiques en particulier depuis la création du concept de « langue autochtone » en 2005, les politiques migratoires concernant notamment l’accueil des Erythréens et les politiques muséales qui, depuis la révolution de 2019, semblent vouloir prendre en compte l’aspiration de cette dernière à un « Nouveau Soudan » dépassant les clivages ethniques et régionaux.  La deuxième perspective, en dialogue constant avec la première, est celle des contre-discours artistiques, littéraires et révolutionnaires : quel est le rôle de la réflexion identitaire dans les soulèvements populaires des dernières années ? Comment la littérature s’oppose-t-elle à la simplification binaire des identités du pays et de ses conflits ? De quelle manière les productions artistiques participent-elles à l’écriture de l’histoire ? Nous espérons de cette rencontre un qu’elle donne lieu à un échange riche et constructif et qu’elle contribue à renforcer la collaboration interdisciplinaire autour du sujet majeur de la construction identitaire dans l’Afrique de l’Est post-coloniale.

PROGRAMME

SEANCE DU MATIN : 10h00-12h30
Pratiques et discours institutionnels :

  • Iris Seri-Hersch (historienne, IREMAMM) : Quels imaginaires nationaux pour la jeunesse d’un État en voie d’implosion ? L’enseignement de l’histoire au Soudan (2011-2021)
  • Stefano Manfredi (linguiste, CNRS) : Politiques linguistiques et construction identitaire au Soudan et au Soudan du Sud
  • Barbara Casciarri (anthropologie, Paris 8) et Alice Franck (géographie, Paris 1) : Displaying Sudanese Identities in times of change. Notes on the Ethnographic Museum of Khartoum
  • Hélène Thiollet (géographe/politologue, Science Po CERI) : “There are no others in Eritrea but Arab citizens” : politiques de l’identité, liberté de circulation et pan-arabisme par le bas des exilés érythréens entre 1962 et 1991

DEJEUNER : 12h30-14h00

SEANCE DE L’APRES-MIDI : 14h-17h30
Contre-discours révolutionnaires, artistiques et littéraires :

  • Mohamed Bakhit (anthropologue, Université de Khartoum) : Identity Construction in Khartoum’s Shantytowns: A reflection from the ongoing popular uprising in Sudan
  • Clément Delahayes (anthropologue, ANR Thawra-Sur, LAVUE et CEDEJ-Khartoum) : Contre culture urbaine et artistes militants : construire des imaginaires alternatifs à Khartoum sous le régime de l’Inqaz
  • Elena Vezzadini (historienne, Institut des Mondes Africains) : “Art is like water”: Music and Poetry in Sudanese Left-Wing Cultures, 1950s-2019

PAUSE CAFE

  • Marcella Rubino (littérature arabe moderne, maîtresse de conférences, Inalco-CERMOM) : “Victimes et bourreaux” dans l’oeuvre d’Abdelaziz Baraka Sakin : la littérature comme remise en cause de l’ordre établi par le politique
  • Xavier Luffin (littérature arabe, ULB) : The Other’s Africanity: Representations of African Migrants and Neighbors in Sudanese Literature

DINER : 19h00


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search