Soutien de la communauté scientifique française à la communauté scientifique soudanaise

Depuis le 15 avril 2023, le Soudan est plongé dans un conflit armé de grande intensité. La
communauté scientifique française, via ses institutions (universitaires, CNRS, IRD), ses réseaux et
unités de recherche, ses chercheur.ses, les doctorant.e.s engagé.e.s dans la recherche et la
collaboration au Soudan, exprime sa pleine et entière solidarité envers la communauté universitaire
soudanaise menacée par ces violents affrontements. Nous pensons tout particulièrement à nos
collègues avec lesquels de nombreux liens ont été noués. Nous nous associons aussi à l’inquiétude
des étudiant.e.s soudanais.e.s accueilli.e.s en ce moment en France et, plus généralement, à celle de
tous nos étudiant.e.s d’origine soudanaise. Nous leur apportons tout notre soutien.
Face à cette urgence, nous sollicitons nos tutelles ministérielles (MESR, MEAE) pour la mise en
place d’un dispositif de soutien des chercheur.e.s soudanais.es menacés.

  • Mobilisation et renforcement du programme PAUSE à destination des chercheur.e.s
    soudanais.es, qu’ils ou qu’elles soient déjà en France ou encore au Soudan. Il est important
    que l’accès à ces programmes soit facilité grâce à une coordination avec les services
    consulaires concernés pour permettre l’obtention des visas et rendre possible les départs.
  • Facilitation des extensions de visa ou octroi d’une protection pour les étudiant.e.s et
    chercheur.e.s soudanais.es d’ores et déjà en France, éventuellement coincé.es ici depuis les
    conflits.
  • Mise en place d’un programme de soutien aux mobilités étudiantes pré-doctorales (soutien
    logistique et consulaire pour venir en France, mais aussi bourse étudiante et facilitation
    pour rester dans de bonnes conditions…)
  • Mise en place de programmes de bourse pour chercheur.e.s en danger accessibles
    rapidement aux étudiant.es de master, de doctorat ou aux post-doctorants.
    Enfin, nous attirons l’attention sur l’importance de ne pas isoler plus qu’il ne l’est déjà le pays et le
    monde universitaire soudanais en poursuivant les collaborations de recherche engagées, dans un
    premier temps à distance, en nous appuyant notamment sur les deux UMIFRE du Soudan. (le
    CEDEJ Khartoum et la SFDAS).

Institutions et laboratoires signataires de ce texte :

Université Paris 8
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Université de Bordeaux Montaigne
Université de Strasbourg
EHESS
Inalco
Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

GIS Afrique
GIS MOMM
ICM (Institut Convergence Migration)
Réseau MEnS

UMR PRODIG 8586
UMR CERI 7050
UMR LAVUE 7218
UMR SEDyl
UMR IMAF
UMR Géographie-cités
UMR LAM
UMR IREMAM
UMR CRESPPA (GTM, labtop, CSU)
UMR URMIS (Nice)
UMR LLACAN
UMR SAGE 7363
UPR ERMES -Univ. Côte d’Azur
Laboratoire du LAS
Laboratoire CERMOM


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search