Archives par mot-clé : Réformes néolibérales

SOUTENANCE DE THESE DE LAURE CROMBE – « Enjeux d’échelles, enjeux politiques : l’approvisionnement et l’accès à l’eau dans les quartiers périphériques du Grand Khartoum (Soudan) »

Le CEDEJ Khartoum est heureux d’annoncer la soutenance de thèse de Laure Crombé, le 16 janvier 2017, à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense (14h bâtiment B, salle B016).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

visu-these-2

Sa thèse est intitulée :

« Enjeux d’échelles, enjeux politiques : l’approvisionnement et l’accès à l’eau dans les quartiers périphériques du Grand Khartoum (Soudan) »,

Sous la direction d’Alain Dubresson et d’Olivier Graefe.

 

Jury composé de :

  • Alain DUBRESSON, Professeur émérite, Université Paris-Ouest Nanterre la Défense
  • Olivier GRAEFE, Professeur, Université de Fribourg
  • Sylvy JAGLIN, Professeure, Université Paris-Est Marne-la-Vallée
  • Éric DENIS, Directeur de recherches CNRS, UMR Géographie-Cités 8504
  • David BLANCHON, Professeur, Université Paris-Ouest Nanterre la Défense
  • Kathryn FURLONG, Professeure, Université de Montréal

Laure Crombé a reçu le soutien du CEDEJ Khartoum pour la réalisation de son travail de terrain au Soudan.

soutenance-de-laure-crombe

 

PUBLICATION – Autoritarisme, hybridation et pratiques du pouvoir dans le Grand Khartoum : une étude des services de l’eau et du commerce de rue, par Laure Crombé et Guillaume Sauloup

Cet article propose une étude croisée des évolutions du commerce de rue et de l’approvisionnement en eau à Khartoum. Ces deux secteurs sont envisagés comme des révélateurs des restructurations de la gestion urbaine de l’agglomération. L’objectif de ce texte est d’interroger l’hybridation des réformes néolibérales, accrues depuis la moitié des années 2000, et des logiques de contrôle autoritaires. Cette approche s’appuie sur des enquêtes qualitatives auprès des acteurs quotidiens du service de l’eau et de la vente de rue, dans différents quartiers de la capitale soudanaise. La première partie revient brièvement sur l’évolution du régime autoritaire au Soudan, marquée par une adaptation à des modèles néolibéraux internationaux, et en interroge de possibles déclinaisons à Khartoum. Inspirés de ces modèles, les réformes de décentralisation et de privatisation génèrent un redéploiement de la bureaucratie de l’État à des niveaux intermédiaires, ainsi qu’une redistribution des prérogatives d’aménagement de l’espace urbain auprès de partenaires privés sélectionnés. D’autre part, dans les quartiers, l’intégration des récentes normes de gestion au sein des deux secteurs d’approvisionnement urbain conduit à l’imbrication de plusieurs logiques de contrôle, anciennes et nouvelles, qui redéfinissent les rapports d’autorité entre l’État et les citadins.

Continuer la lecture de PUBLICATION – Autoritarisme, hybridation et pratiques du pouvoir dans le Grand Khartoum : une étude des services de l’eau et du commerce de rue, par Laure Crombé et Guillaume Sauloup